Progrès de Bini (3)

Publié le par Cléa

Par rapport à la dernière réunion qui s'est tenue le 20 mars 2010, voici les progrès notables de Bini:

- Il est beaucoup plus habile de ses mains (pâte à modeler, puzzle, les formes à encastrer dans l'hippopotame, les grosses perles en plastique, les cubes qui s'emboîtent, gommettes, feutres) Il gribouille et prend l'initiative de faire une boucle fermée (ovale).: psychomotricité fine donc en progrès.

- descend parfois les escaliers debout seul. Il monte tout seul l'espalier fait tomber toutes ses peluches qui y sont placées.

- de l'avis de plusieurs personnes Bini comprend beaucoup de choses, mêmes complexes.

-Quand on lui demande d'aller se regarder dans la glace, il y va et s'observe.

-Au niveau du souffle c'est bien installé, flûte, harmonica, serpentin, bougie; imite le lion.

-Il est sensible aux marques de politesse, "bonjour", "merci", "s'il te plaît".

-Lors du choix des jeux dans la salle Bini prend des initiatives, il sait souvent exactement ce  à quoi il a envie de jouer.

- sort plus rapidement des stéréotypies quand il est sollicité pour jouer.

-Il est capable de rester plus longtemps concentré sur une seule activité (10mn)

-La plupart du temps il fait maintenant "au revoir" avec la main  à tous les intervenants.

-Il semble qu'il commence à avoir des notions de temps "d'abord", "après"

- l'orthophoniste avec qui il a eu trois séances depuis la mi-avril, note qu'à chaque fois elle a pu constater une progression, ce qui augure une évolution certaine dans le futur.

-D'ailleurs il y a de nouveaux sons, parfois des syllabes qui émergent plus régulièrement.

A la maison, il prend son biberon tout seul, s'essuie avec la serviette, l'enlève de son cou, prend parfois tout l'initiative d'aller la ranger dans le tiroir de la cuisine;

- A l'extérieur de la maison, sans papa et maman,Bini s'est très bien adapté, à un nouvel environnement, à de nouvelles personnes, a bien dormi. (parti un week-end chez une bénévole de l'Aeve).Il apprécie les aires de jeux de plein air et est capable d'établir un contact avec d'autres enfants et de s'activer avec eux pendant un moment: exemple de ce petit garçon de six ans qui l' a entrainé dans un gros tunnel toboggan en plastique, Bini n'a pas eu peur du tout. Il aime aussi le manège.

 

Par contre, lors d'une séance de Guignol, il a eu peur lorsque les enfants ont répondu en criant. De même près de la ménagerie.

Publié dans santé

Commenter cet article