Son-Rise

Publié le par Anne

 

SON - RISE généralités

  Barry Neil Kaufman, un des fondateurs du Son-Rise, rappelle que l'autisme a été perçu en 1974 comme  une difficulté de l'interaction sociale  et un problème neurologique et non comme une difficulté comportementale.

Se dire que l'enfant fait toujours de son mieux au moment où il le fait, et croire que "tout peut arriver".

Il y a toujours 5 étapes à suivre: le JOINING, le feu vert, la célébration, l'action, le défi. Les 3E ( Enthousiasme, Energie, Exubérance) sont à l'oeuvre.

 

I) Le JOINING : imiter exactement la stéréotypie (ISMS) de l'enfant en gardant une certaine distance physique et en se déplaçant comme lui ( s'il se déplace). Ce n'est pas nous en tant qu'intervenant qui décidons d'arrêter de l'imiter, c'est l'enfant lui-même jusqu'à que se produise ce qu'on appelle le FEU VERT. L'imitation de la stéréotypie va durer tant que l'enfant est exclusif. L' intervenant essaie de ressentir en étant bien présent ce que l'enfant ressent en faisant ce geste.

 

II) Le FEU VERT : lorsqu'il prend contact et qu'il n'est plus exclusif, c'est donc le FEU VERT qui se manifeste par un croisement oculaire avec nous, ou l'enfant va nous toucher, ou émettre un son, une demande Lorsque l'enfant demande un jeu, il donne un feu vert. Aussi quand il demande quelque chose en prenant la main etc ...

 

III) La CELEBRATION : Lorsqu'il y a un FEU VERT, alors il y a CELEBRATION, c'est-à-dire que l'intervenant (parent, bénévole ou professionnel) va exprimer avec les 3E (Enthousiasme, énergie, exubérance) sa joie que l'enfant donne ce Feu Vert. C'est une étape très importante car la célébration est ce qui apporte le plus sur le plan relationnel. La célébration est très expressive et chaleureuse, on utilise le « Je » : « J'adore quand tu me regardes dans les yeux, merci beaucoup Bini », « Je suis très contente que tu m'aies souri, merci Bini », « Je suis très contente que tu m'aies touché, merci Bini ».On joint à la parole un sourire, une chanson, un mouvement de bras, une petite danse. Les choses déjà acquises sont aussi célébrées.Tout au long de la journée, autant de Feux Verts, autant de célébrations.

 

IV) L'ACTION : dans l'attitude 3E (enthousisame, énergie, exubérance) l'intervenant CONSTRUIT tout de suite après la célébration UNE ACTION en utilisant un élément, par exemple des marionnettes pour créer un petit scénario amusant et susciter la motivation, l'intérêt de l'enfant. Ce scénario fait appel à la créativité de chacun(e). Lorsque l'enfant est très motivé, on va pouvoir lancer le DEFI. 

 

V) Le DEFI : par exemple si l'enfant est non-verbal, le défi va être de demander à l'enfant de prononcer un mot : « dis « trampoline », « dis « bonbon », « dis « dehors », « dis « balançoire », « dis « musique », « dis « livre »«  dis « massage ».(s'il dit des mots on va lui demander d'en dire deux , puis ultérieurement, une phrase.) Le défi est décidé librement par l'intervenant, sur la base des objectifs fixés de la période en cours, avec l'aide du tableau de développement Il n' y a pas de "forcing", la relation passe avant l'apprentissage.

 

Synthèse de Anne Bini sur les cinq étapes suite au stage Son-Rise en France en mai 2012.

Publié dans Son-Rise

Commenter cet article